« Demain, juré... | Accueil | Vous aussi devenez fermière en six mois »

07 juillet 2008

Commentaires

annabelle & cie

Hé bé, c'est où qu'on paye sa cotiz maintenant?? en tout cas le cheval d'auvergne ne se fera pas sans toi, ça c'est sûr!

Sacha

Bonjour,

Je vient de créer un forum Auvergnats de cavaliers et de passionnés des chevaux, venez nous rejoindre et nous parler du cheval d'Auvergne.

@ bientôt j'espère.
Sacha

Gwenaëlle

Salut Muriel!
Je viens de tomber sur ton blog, par le plus grand des hasards! Alors comme ça le PSTTA si confortable est devenu "Cheval d'Auvergne"?
Bien contente d'avoir eu de tes nouvelles plus ou moins directement! Bon courage à toi! Et bises aux tiens (sont-ils toujours perchés vers la Salvetat?)

muriel

Bonjour Gwenaëlle,
J'ai un petit doute, tu es bien la Gwenaëlle amie de Myrtille et qui a connu cette époque lointaine des joyeux hippocampeurs?
Et (la viellesse c'est pas bô) le PSTTA?
Pur sang tout terrain d'Auvergne?
(pour l'heure c'est un peu le PrenSaTanTAgoule)
Une bonne partie des Ronez est toujours perchée par là où tu dis oui, les autres y reviennent périodiquement, et moi je suis toujours un peu perchée tout court...
Et toi, dans quel coin?

Gwenaëlle

Oui, c'est bien moi!
Je suis à Nantes, mais je reviens souvent dans les montagnes d'Auvergne (entre Billom-Issoire et Ambert, si tu connais!). Et pour le cheval, les expériences vécues avec vous ont, de très loin, été les plus chouettes!
Bises à toi et aux tiens!

Eve

Oui alors beaucoup moins de tolérance et beaucoup plus de compétences hein? ça me semble bien le gage d'une bonne sauvegarde du cheval d'Auvergne tu crois pas? A prendre au 1er et au 2nd degré!!! et l'as dit fini de rire! Non mais!

muriel

Bon pour les compétences je crois qu’on a bien cerné le problème là… Quant à la tolérance, la mienne est à présent à ranger dans le tiroir « vielles reliques inutiles ». Encore un peu de mal à m’asseoir mais bon...
Super journée non ?! Très instructive.
N’empêche, les assoc c’est un véritable concentré de champ social : stratégies, revirements, voltes-faces, retournages de veste in extrémis quand j’avanceutureculeu-commenveutu-commenveutu que…acrobaties en tout genre, quel beau spectacle on a eu, que de finesse dans les orchestrations, on s'est régalé, manquaient juste quelques tutus.

ivan

Salut, maman Revel m'a envoyé le lien vers le reportage où tu t'exprimes sur le Cheval d'auvergne. Maman Revel, toujours elle, m'avait dit "Tu verras, mumu elle a pô changé". Moi je trouve que si. La Muriel que j'ai connu dans une vie antérieure n'aurais jamais eu cet aplomb et cette décontraction. Bonne chance pour la suite... aux Signoles (?), d'après ce que m'aurait maman Revel (putain elle est partout celle là).

muriel

Salut Ivan
Pas changée?! Bâh merci à maman Revel, y'a juste que j'ai pris un bon paquet d'années dans ma face...
Ce que maman Revel ne savait pas, c'est que pour se débarrasser momentanément des scories d'une vie antérieure (lorsqu'on est contrainte de figurer sur un plateau télé par exemple),y'a une astuce : il suffit de machouiller une racine de fougère que l'on aura pris soin de faire macérer au préalable dans un mélange d'urine de caribou et d'humeur vitrée de salamandre, ça décontracte... Le truc c'est que ça donne aussi des hallucinations terribles (et une haleine de poney du Norfolk aussi), alors après, faut pas s'étonner de se retrouver en train de raconter des conneries à la télé sur une race de chevals qu'existe même pas dans le dictionnaire...

Ben semblerait que tu aies mieux mis à profit les années que moi ; j'ai vu sur photo une petite fille Revel qui ressemble sacrément à son père.

La bise à toute la famille d'ailleurs, sans oublier les jeunes grands parents que j'ai revu avec plaisir il y a peu!

ivan

Sympa ta potion, ça me rappelle cette fois où j'avais fumé ce truc terrible et après je m'étais retrouvé tout nu dans cette prairie à faire du rodéo sur ces chèvres géantes et que le plus psyché c'était que... heu, bon, je m'égarre là.
Pour ce qui est de la mise à profit de toutes ces années, elles ont pas mal profité de moi aussi. Bordel, qui a profité que je dormais pour me voler mes cheveux et me coller du bide à la mode Michelin ?! Par chance, quand j'interroge ma fille (avec la menace de ne pas avoir de goûter), elle me dit que je suis le plus beau, le plus grand et le plus fort. Y'a même des fois où je suis la plus gentille tant l'envie de tartines lui ferait dire n'importe quoi.

Sans rire, vivre au grand air auprès des chevaux, sauver une race, même avec ce nom qui sent bon le volcan et la flotte en bouteille, je trouve ça pas mal du tout. Je ne dirai pas que la vie à la ferme me manque, mais quelque part, j'ai oublié un petit truc en route que tu as su conserver.

muriel

Héhé, merci, j'ai bien ri (jaune pâle, rapport au fait que moi c'est pas qu'on vient me subtiliser les tifs quand je ronfle, mais plutôt qu'on m'en rajoute des blancs, puis une ou deux rides en prime histoire de pas avoir fait le chemin pour rien, quant au bide, ce serait pas trop grave si cette même entité maléfique ne se servait pas du gras qu'il y a là où c'est qu'on se plaint pas d'en avoir quand on est une fille, pour le transférer là où c'est moche et impossible à enlever...).
Quant au petit truc que j'aurais su conserver, si tu parles de ce goût pour le vent glacial et la pluie horizontale (pour mieux rentrer dans la capuche et vous tremper bien uniformément) des hauts plateaux désolés du Haut-Languedoc, ce goût pour la vie rude et les montagnes où le ramasseur de champignons imprudent s'expose à un destin funeste (au printemps ils dégèlent parfois et tombent des arbres, mais les champignons sont foutus, c'est ça le drame), et bien alors, laisse tomber, personnellement je trouve les balades à Toulouse bien plus bucoliques que la vie rurale...

ivan

Je vois bien le dépliant sur le présentoir d'un office de tourisme : Rencontrez des femmes authentiques en Auvergne. Volcanique...

ivan

Sinon, à part boire de la pluie et manger des fougères, tu fais quoi ? Tu vas changer de boulot ?

muriel

Oh chouette de la visite, j'avais pô vu...
Bon ben en fait de boulot, oui, je vais changer, et donc, comment qu'on fait quand on a plus envie de se casser le cul pour faire avancer les affaires des autres, qu'on a envie de ramasser soi même et en exclusivité les bénéfices de ses heures de dur labeur, ben on s'arrange pour être son propre patron, et là, le truc le plus simple que j'ai trouvé ... ben... ben c'est de devenir chef d'exploitation! Voilà, je vais devenir...une agrg, une agrigl, une agrcltrce, une aggragcutl, une Eleveuse de Chevaux d'Auvergne!
Et heu donc, les fougères, il est probable que, dans un futur proche, je sois contrainte de plutôt les fumer, histoire d'oublier encore quelle foutue nouvelle idée pourrie j'ai eu là, et ma parole toujours aussi prompte à se foutre dans les plans moisis celle-là macarel c'est pas dieu possible.
(sinon pour les nourir mes chevaux, je vais aussi chercher un VRAI travail -je veux dire un pour gagner plein d'argent, pas juste pour se geler les doigts l'hiver en essayant de faire demarrer son tracteur pour sortir de sous la congère- alors si tu pouvais me pistonner pour une place d'ingénieur astro-physicien nucléaire, je m'y connais très très bien en fission de l'atome et en nucléons de la fougère aussi, très très bien, pas de soucis, je peux commencer demain, mais pas trop tôt par contre, parce qu'en ce moment je me couche un peu tard)

ivan

La vision de la Ronez sur un tracteur (tout pourri forcément) sous une congère avec une bande-son fleurie de macarels, de milo diou dé diou dé milo diou dé diou et de bordel j'vas m'bouare un canon m'a beaucoup fait rire. Comme on dit, le malheur des uns blah blah blah. Pour ta reconversion garde espoir. Personnellement je suis passé de la tome de chèvre à l'atome qui rend chèvre, comme dirait revel padre, donc tout est possible. Mais ma situation n'est pas plus marrante pour autant. Ce matin mon troll de 3 ans m'a dit "papa c'est toi qui fabrique les avions qui passe sur ma tête". Bon, mais je dis quoi moi à ma fille le jour où y'en a un qui s'écrase ? Heu, ma puce, c'est pô ma faute moi ce jour là j'étais allé pisser... ? Je te dis pas l'image du père.
Nous en ce moment, on est à l'orée d'un tremblement de terre famillial, qui dis-je d'un maelstrom. Cess est pleine jusqu'aux oreilles, le troll numéro 2 est prévu pour le 25 décembre (bordel, on aurait pas pu ...ccrrrrzzrr... une aute date ?) et rien n'est prêt.
De là à comparer ma femme à un tracteur qu'on sort d'une congère... et puis l'a pas nêigé à Toulouse.

muriel

Hé bé... je suis sciée...
Non mais franchement Ivan... c'est toi qu'a SORTI TOUT SEUL TA FILLE du ventre de sa maman dans UNE VOITURE??!!!
Nom de dieu de macarel!!!
Non parce qu'accoucher une chèvre, je veux bien croire que ce soit faisable, mais assister sa compagne aux prises avec une rejetonne qui veut sortir plus tôt que prévu, et faire tout seul le boulot de sage femme...ben ça me la coupe...les avions et la fission de l'atome à côté, ben c'est du macramé...
En fait t'es un guerrier, c'est ça?
Ah tu cachais bien ton jeu mais le premier homme sur la lune, l'électricité, le moteur à explosion tout ça, c'était toi?!
Bon, ben si tu présente aux prochaines présidentielles, je vote pour toi (et heu, steplè, tu veux pas te présenter tout de suite?)...

ivan

C'est vrai que l'arrivée du second crapaud est un grand moment de rock 'n roll. Rien d'héroïque ceci dit, mais du mécanique instinctif. Auncun choix à faire, tout s'imposait de lui même.
A 2h30 du mat, cess m'a dit qu'elle allait prendre un bain pour se détendre (les contractions avaient commencé quelques heures avant). Bonne idée que j'lui dit à ma mégère, pour Kim ça t'avait déclenché des contractions terribles et tu avais failli accoucher dans la voiture. Noooon qu'elle me dit, j'tejur' ça va m'détendre. Mon cul. 30minutes, la perte des eaux et des contractions qui font passer des massages avec du verre pilé pour des chatouilles plus tard, on partait ventre à terre à l'hopital. Elle sort!! Elle sort!! qu'elle me dit. Bon sang d'bonne femme, moi j'lui réponds que ouais ouais, j'viens d'passer la 8ième et on a depassé 180km/h.
On ne s'est arrêté sur le bord de la rocade que quand la tête était sortie. Coucou. Zoup, je parque mon char sur la bande d'arrêt d'urgence, je sors de la bagnole (ratatatam), portière laissée ouverte, moteur allumé (rrrrrrrr), j'ouvre la portière de cess coté passager (skluk), Candice avait la tête et les bras sortis, y'avait plus qu'a tirer doucement. Maman la receuille contre elle, sous son pull et son manteau, je referme la portière de cess (CLAC), je fais le tour de la voiture (tap tap TAP TAP tap tap) tout en m'essuyant les mains sur mon fute (frrrt frrrt, putain, ça tache les gosses), zoup je m'assoie sur mon siege, ferme la porte (CLAC), mets le chauffage à fond (vvvvvvvrrrrr), Cess me dit de noter l'heure - 3h00 du mat -, et je fonce à l'hopital. L'arrêt a duré moins de 25secondes.
L'expérience du capsan et les mises de bas de chèvres auquelles j'ai pu assister m'auront peut être préparé à ça. 20ans de capsan pour être prêt un certain 21décembre à 3h00 du mat... j'ata puni ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.